Le Prieuré industrialise les toits végétalisés

Date : Juin 2013

Entre Vendôme et Orléans, à Moisy (Loir-et-Cher), Raphaël Lamé cultive du blé sur 300 hectares. Et du sedum sur 10 % de la surface de ses terres. Peu commune en Beauce, cette plante de rocaille résiste aux hivers froids et aux étés secs, aux pentes alpestres et aux balcons. Depuis 1993, le céréalier a englouti une bonne partie des bénéfices de l'exploitation agricole dans cette plante grasse aux 200 variétés.  Lire la suire...

Source : Les Echos n° 21449 du 04 Juin 2013 • page 28

Présent en France et à l’international depuis plus de 20 ans, LE PRIEURÉ VEGETAL i.D. conçoit, produit et intègre en milieu urbain et périurbain des solutions végétales innovantes et utiles, pour des villes plus agréables à vivre, plus saines, et plus intelligentes.

Une solution de végétalisation LE PRIEURÉ existe pour chaque projet de végétalisation urbaine : toiture plat ou toit très pentu, projet paysager ou d'agriculture urbaine, façade végétale intérieure ou extérieure, aménagement de toitures terrasses avec optimisation des eaux pluviales intégré.

 

lcv-logoFaites appel au bureau conseil en végétalisation urbaine, Le Crayon Vert, pour vous appuyer dans la réalisation de vos projets