Toiture végétalisée et entretien

Les toits végétaux requièrent un entretien réduit mais indispensable pour la pérennité de la végétalisation. Un soin régulier permet d'obtenir un taux de couverture végétal de 80% minimum rapidement et  surtout, de maintenir ce taux dans le temps.

Il est fortement recommandé de formaliser cet entretien par un contrat avec une entreprise spécialisée, dès la réception du projet. Le Prieuré propose des contrats d'entretien adaptés à chaque projet, et portant sur la végétalisation de la toiture et les zones stériles. L'étanchéité devra aussi être entretenue régulièrement (dispositions décrites dans les DTU de la série 43) par l'entreprise d'étanchéité.

Trois phases sont à distinguer : la période de parachèvement, la période de confortement et la période d'entretien courant. Les types d'opérations d'entretien dépendent de la période, de la technique de végétalisation employée et du type de couvert végétal sélectionné.

La période de parachèvement

Il s'agit de la période comprise entre l'installation de la végétalisation de la toiture et la réception de l'ouvrage. Sa durée varie en fonction des conditions de coordination du chantier.

Pendant la période de parachèvement, l'entretien est à la charge du Maître d'Oeuvre. Dès réception de l'ouvrage, l'entretien de la toiture végétalisée est à la charge du Maître d'Ouvrage. Après installation du système de végétalisation, les Règles Professionnelles distinguent deux périodes d'entretien de la végétalisation : la période de confortement et la période d'entretien courant.

La période de confortement

Il s'agit de la période d'entretien nécessaire après l' installation du système en toiture permettant d'obtenir un taux de couverture végétale au moins égal à 80%. La durée de la période de confortement et la fréquence minimale d'intervention varient en fonction du mode d'installation de la végétation.

Elle est minimisée pour les systèmes pré-cultivés : inexistante pour le bac HYDROPACK® (les plantes sont déjà installées et enracinées), elle peut atteindre 3 à 6 mois pour les rouleaux pré-cultivés i.D. Mat (temps nécessaire aux plantes pour s'ancrer complètement dans toute l'épaisseur de la couche de substrat).

Dans le cas de plantations de micro-mottes ou de godets (i.D. MOTTE  et i.D. GODET) ou de semis de fragments (i.D. FRAGMENT), une phase de confortement de 1 à 3 années est nécessaire avant d'atteindre un taux de couverture minimal de 80 %. Durant cette période, un entretien très suivi est indispensable. L'arrosage est particulièrement déterminant pour l'enracinement des fragments de sedums. Il est nécessaire de surveiller le besoin en eau des végétaux et d'arroser dès que nécessaire et ce, en relation avec les conditions climatiques et la vitesse d'implantation du végétal (enracinement en profondeur dans l'épaisseur du substrat).

Les principales opérations d'entretien pendant la phase de confortement :

  • enlèvement des déchets apportés par le vent sur les surfaces végétalisées et les zones stériles
  • remise en place de la couche de culture en cas de déplacement par le vent ou la pluie
  • désherbage manuel des végétaux indésirables
  • arrosage suivi en fonction des conditions météorologiques, notamment pour les solutions de végétalisation par semis de fragments
  • fertilisation
  • en cas de défaut de reprise (partiel ou total) : opérations complémentaires de semis (graines ou fragments de sedum), de plantation (mottes ou godets), ou d'installation d'élément pré-cultivés

Une fois la période de confortement achevée, et quel que soit le système de végétalisation retenu, un entretien courant reste indispensable.

La période d'entretien courant

Cette période débute dès que le taux de couverture végétale atteint 80% et que les plantes sont bien enracinées. L'objectif est de maintenir ce taux à 80% minimum.

Pour les solutions de végétalisation extensives : 1 à 2 passages / an. La période d'entretien courant débute dès la première année pour les systèmes pré-cultivés (type bac HYDROPACK®, tapis de sedum i.D. Mat). Pour les systèmes non pré-cultivés, il faudra attendre la fin de la période de confortement (1 à 3 ans).

Pour les solutions de végétalisation semi-intensives : 3 à 4 passages / an en fonction de la nature des végétaux installés. En effet, certains végétaux (arbustes  et graminées) requièrent plusieurs opérations de taille ou de nettoyage par an.

Les principales opérations d'entretien pendant la phase d'entretien courant :

  • Désherbage manuel des espèces indésirables pouvant endommager l'étanchéité (ligneux, arbrisseaux) et des mauvaises herbes inesthétiques ou étouffant les sedums.
  • Enlèvement des feuilles (susceptibles d'étouffer la végétation et de boucher les évacuations pluviales).
  • Dégagement (végétation, déchets…) autour des évacuations pluviales et sur la bande pourtour.
  • Surveillance et détection de tout autre problème éventuel (dégâts causés par les oiseaux ou les rongeurs, maladie particulière…).
  • Vérification de l'état du drainage.
  • Réalisation d'un apport d'engrais adapté tous les ans (surtout pour les toitures en pente)
  • Fauche ou taille des espèces à plus fort développement végétatif
  • Maintenance du système d'irrigation

Quelle que soit la localisation du projet, la présence d'un point d'eau utilisable en toiture est indispensable. Il doit permettre de réaliser facilement un arrosage ponctuel que ce soit à l'installation de la végétation ou lors de périodes sèches. Certaines localisations de projets, et/ou certaines pentes de toitures imposent en outre la mise en place d'un système d'arrosage automatique. Il assurera la préservation du couvert en période estivale.

L'entretien d'une toiture végétale peut couvrir plusieurs aspects :

  • l'entretien courant de votre système de végétalisation. Le Prieuré propose un contrat d'entretien adapté à votre projet et à votre complexe de végétalisation. L'équipe d'entretien de Le Prieuré est composée de personnels qualifiés et compétents travaillant aussi bien en toiture qu'en production sur la pépinière. 
  • le diagnostic de votre toit végétal
  • la rénovation de votre système de végétalisation

 

Contactez nous pour plus d'informations sur les contrats d'entretien Le Prieuré.

Présent en France et à l’international depuis plus de 20 ans, LE PRIEURÉ VEGETAL i.D. conçoit, produit et intègre en milieu urbain et périurbain des solutions végétales innovantes et utiles, pour des villes plus agréables à vivre, plus saines, et plus intelligentes.

Une solution de végétalisation LE PRIEURÉ existe pour chaque projet de végétalisation urbaine : toiture plat ou toit très pentu, projet paysager ou d'agriculture urbaine, façade végétale intérieure ou extérieure, aménagement de toitures terrasses avec optimisation des eaux pluviales intégré.

 

lcv-logoFaites appel au bureau conseil en végétalisation urbaine, Le Crayon Vert, pour vous appuyer dans la réalisation de vos projets